Des livres, des films, des émissions, des musiques, de l'art pour apprendre et comprendre le monde

Du nouveau pour 2009 : Lire-écouter-voir devient Samarra !

Après un an de bons et loyaux services, Lire-écouter-voir fait peau neuve. Nous allons désormais continuer ce qui a été entrepris sur un blog partenaire du site Mondomix consacré à toutes les musiques du monde.

Ce nouveau blog s'appelle Samarra et a démarré depuis quelques jours. Nous allons continuer à y publier des articles sur les sujets et les supports (BD, manga, musique, films, livres, peinture,...) qui ont fait le quotidien de Lire-écouter-voir en 2008.

Rendez-vous tout de suite sur Samarra !

dimanche 17 février 2008

Deux films pour comprendre la face sombre du "nouvel ordre mondial"

Deux films sortis en 2006 nous offrent un regard intéressant sur les bouleversements du monde de l'après-guerre froide. Ils sont aujourd'hui disponibles en DVD et devraient bientôt être diffusés à la télé. Il s'agit de Lord of War d'Andrew Nicol et de Blood Diamond d'Edward Zwick.

Lord of war

Originaire d'Ukraine, Yuri Orlov (l'excellent Nicolas Cage) a grandi à Brooklyn dans ce qu'on appelle la "Little Odessa". Peu désireux de passer sa vie dans le restaurant de ses parents, il se lance dans la vente d'armes et devient un marchand de haut vol.



4 commentaires:

J. Blottiere a dit…

Bonjour, je trouve Lord of war très "efficace" et malheureusement plutôt crédible. Quant à Blood diamond, je vais tâcher de le louer au videoclub.

En ce qui concerne les documentaires, le très décrié "cauchemar de Darwin" permet de mieux décrypter le cercle vicieux qui enchaîne les pays les moins avancés dans le sous-développement.

Le "dernier roi d'Ecosse" retrace le parcours sanglant d'Amin Dada en Ouganda et le jeu trouble des anciennes métropoles dans les pays nouvellement indépendants et leur soutien intial aux dictateurs égocentriques.

Bravo pour tes éclairages qui donnent envie de voir les films.

J.B.

R. Tribouilloy a dit…

J'ai utilisé cette année "Lord of War" avec mes terminales pour illustrer le grand désordre mondial post-guerre froide.

Et le documentaire "We feed the world" sur les dérives de l'agroalimentaire avec les secondes sur la question de l'alimentation.

(De même les années précédentes "the Constant Gardener" ou "le cauchemar de Darwin" pour ne citer ici que ceux qui traitent de la mondialisation)

Dans le même genre est aussi sorti Syriana sur les ambiguités du marché du pétrole mondialet sur les liens entre les compagnies pétrolières américaines et les monarchie du Golfe. Film choral qui mélange aussi bien le point de vue de l'ouvrier immigré tenté par le fondamentalisme que celui du de l'avocat d'affaire défendant de grands groupes de pressions ou de celui de l'agent de terrain de la CIA qui peine à convaincre ses supérieurs que la situation du monde arabe est un peu plus compliquée et ambigue que ce que les politiciens aimeraient entendre.

M.AUGRIS a dit…

Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir We feed the world et Syriana qui ont effectivement l'air intéressant. Comment utilisez-vous ces films ? diffusion complète avec questionnaire ou discussion. Morceaux choisis ?

R. Tribouilloy a dit…

En fait on a un partenariat avec le cinéma de Vizille pour organiser 6 semaines de ciné par an. 2 par niveau du lycée général (comme on fait aussi lycée professionnel on s'arrange pour essayer d'y amener des classes). On choisit les films en début d'année puis par film on essaye de planifier 3 séances qui permettent à chacun de s'arranger pour pouvoir emmener les éléves sans désorganiser trop les emplois du temps.

C'est ainsi qu'en novembre/decembre, nous avons fait We feed the world (2nde)/Les temps modernes (1eres)/ Lord of War (Tale) et que pour fin mars debut avril nous devrions avoir Beaumarchais l'insolent (2nde)/La victoire en chantant (1ere)/L'ennemi intime (Tale).

Pour chaque film on peut construire un parcours différent. je n'ai pas de seconde cette année, mais pour les Premiere on a replacé le film dans son contexte puis on s'en est servi pour parler de l'organisation scientifique du travail.
Pour Lord of War mes Terminale ont hérité d'un DM sous forme de commentaire de document multiples où ils ont planchés sur le commerce des petites armes dans le cadre de la mondialisation tout en abordant aussi le contexte historique de la chute du bloc soviétique et des désordres qui ont suivis.