Des livres, des films, des émissions, des musiques, de l'art pour apprendre et comprendre le monde

Du nouveau pour 2009 : Lire-écouter-voir devient Samarra !

Après un an de bons et loyaux services, Lire-écouter-voir fait peau neuve. Nous allons désormais continuer ce qui a été entrepris sur un blog partenaire du site Mondomix consacré à toutes les musiques du monde.

Ce nouveau blog s'appelle Samarra et a démarré depuis quelques jours. Nous allons continuer à y publier des articles sur les sujets et les supports (BD, manga, musique, films, livres, peinture,...) qui ont fait le quotidien de Lire-écouter-voir en 2008.

Rendez-vous tout de suite sur Samarra !

samedi 14 juin 2008

Jimi et Otis au festival de Monterey

À Monterey, Hendrix entre dans la légende avec un concert d’anthologie.



En 1967, The Jimi Hendrix Experience a acquis un statut de star en Angleterre, mais reste complètement inconnu aux États-Unis. C’est Paul McCartney, l’un des instigateurs du Monterey Pop Festival, qui, cette année-là, décide d’inviter l’Experience. Le 16 juin, le groupe arrive à Monterey. Hendrix se rend compte alors qu’il a oublié sa Fender, customisée pour le concert. On lui trouve une guitare de rechange, mais la couleur ne lui plaît pas. Il décide de la repeindre avec une laque spéciale et inflammable. “Killing floor”, “Rock me baby”, “Hey Joe”,”Can you see me”… Un immortel moment de rock ’n’ roll, ponctué par une insolente reprise de “Like a rolling stone” de Dylan, bien plus électrique qu’à l’accoutumée. La performance s’achève avec un “Wild thing” fracassant, au terme duquel Hendrix met le feu à sa guitare. En quarante minutes, il est entré dans la légende.


Concert à voir sur ARTE ce soir à 23h45

L’un des meilleurs concerts d’Otis Redding, six mois avant sa mort dans un accident d’avion.



En 1967, Otis Redding, 26 ans, est à l’apogée de sa carrière. Il vient de conquérir l’Europe et est en passe de s’imposer en Amérique comme le roi de la soul. Le 17 juin, il monte sur la scène du Festival de Monterey : c’est sa première grande occasion de jouer devant un public blanc. En moins de vingt minutes, sa voix puissante et chaleureuse fait chavirer la foule. Otis Redding interprète “Shake”, “Respect”, “I’ve been loving you too long”, “Satisfaction” et “Try a little tenderness”. Six mois plus tard, le 10 décembre 1967, il disparaît dans un accident d’avion.


Ce soir sur Arte à 00h 35

Source: le site internet d'Arte.

1 commentaire:

M.AUGRIS a dit…

Merci, je n'avais pas encore épluché mon programme télé et je l'aurais raté...
Les deux docs avaient été diffusés l'été dernier. Rien que de la bonne musique !